Surveillance de la saturation en oxygène dans la bronchiolite

Le PIRN mène un essai contrôlé randomisé (ECR) dans six hôpitaux sur la meilleure façon de surveiller les nourrissons hospitalisés pour bronchiolite. C’est l'infection pulmonaire la plus courante et l'une des principales raisons d'hospitalisation chez les nourrissons. Les nourrissons atteints de bronchiolite ont des difficultés respiratoires et reçoivent de l'oxygène supplémentaire lorsque leur taux d'oxygène est faible. Cependant, on ne sait pas comment surveiller au mieux les niveaux d'oxygène. Une sonde placée sur la main ou le pied peut être utilisée pour surveiller les niveaux d'oxygène continuellement (surveillance continue de l'oxygène) ou seulement toutes les 4 à 6 heures (surveillance intermittente de l'oxygène). L'objectif de cette étude est de mener un projet de haute qualité dans les hôpitaux afin de déterminer si la surveillance intermittente par rapport à la surveillance continue de l'oxygène réduira la durée de séjour à l'hôpital des nourrissons hospitalisés pour la bronchiolite. Les chercheurs compareront également la sécurité et le coût. Les résultats de cette étude éclaireront les normes de pratique de la bronchiolite et la meilleure utilisation des ressources de soins de santé. Cliquez ici pour lire le protocole d'étude publié dans BMJ Open.

 Étude en science de la mise en œuvre : la bronchiolite

Le PIRN mène une étude en science de la mise en œuvre sur six sites en collaboration avec le Programme d’application des connaissances (AC) de St. Michaels de Toronto afin de comprendre la pratique de la surveillance de la saturation en oxygène de la bronchiolite chez les enfants hospitalisés. Nous complétons une étude qualitative pour comprendre pourquoi les cliniciens utilisent et/ou n’utilisent pas la surveillance intermittente (par exemple, toutes les 4-6 heures) ou la saturation continue en oxygène chez les nourrissons hospitalisés stables atteints de bronchiolite en interrogeant des cliniciens (infirmières, inhalothérapeutes, médecins et chefs d’hôpital) ainsi que des parents. La science de la mise en œuvre s’intéresse à comprendre pourquoi et comment les interventions, les programmes ou les politiques fonctionnent et comment améliorer au mieux leur mise en œuvre. Les résultats de l’étude éclaireront les politiques et les lignes directrices de pratique des hôpitaux afin de soutenir l’utilisation de la surveillance intermittente et de réduire l’écart de pratique pour les soins de bronchiolite dans les soins hospitaliers pédiatriques.

 

Les soins et résultats des enfants canadiens hospitalisés avec une cellulite périorbitaire et orbitaire

La cellulite périorbitaire est une infection des tissus entourant l’œil, tandis que la cellulite orbitale est une infection des tissus dans l’orbite de l’œil. Ces deux infections sont souvent considérées ensemble car elles peuvent être difficiles à différencier. Les enfants présentent de l’enflure et de la rougeur à l’œil, et dans les cas graves, peuvent avoir des douleurs avec les mouvements oculaires, une vision réduite et un œil gonflé. Les complications de ces infections comprennent la perte de vision, l’infection cérébrale et la mort. La plupart des enfants atteints de cellulite périorbitaire peuvent être traités avec des antibiotiques oraux à la maison tandis que les enfants atteints de cellulite orbitaire doivent être admis à l’hôpital, traités avec des antibiotiques intraveineux et ont potentiellement besoin d’une chirurgie. Il existe plusieurs questions de recherche importantes concernant la façon dont les enfants hospitalisés avec ces infections sont gérés, par exemple, quels antibiotiques à utiliser et quels enfants ont besoin d’un CT scan. Le PIRN mène une étude rétrospective dans 10 hôpitaux afin de déterminer comment améliorer les soins aux enfants canadiens. Cliquez ici pour lire le protocole d’étude publié dans BMJ Open..

 Étude sur l’établissement des priorités en soins hospitaliers pédiatriques

Le PIRN collabore avec la  James Lind Alliance (JLA) dans le cadre d’un partenariat pour l’établissement des priorités afin d’identifier les 10 questions principales de recherche pour les enfants hospitalisés au Canada.

Ce partenariat vise à façonner le futur programme de recherche du PIRN et des soins hospitaliers pédiatriques en réunissant des cliniciens, des patients et des soignants afin d’identifier et de prioriser les questions concernant le traitement et les soins. Cette étude est financée par une subvention des IRSC dans le domaine de la recherche axée sur le patient.

À PROPOS DE NOUS

PIRN est un nouveau réseau canadien développé pour pour générer des données probantes qui amélioreront les soins et les résultats des enfants hospitalisés en milieu pédiatrique général.

CONTACTEZ-NOUS
  • Grey Twitter Icon

Dernière mise à jour:août 2020 par l'équipe PIRN. Créé avec Wix.com